Actualités Bio

Accueil Remonter
 

 

 

Impact du changement climatique sur l'efficacité des réseaux d'Aires Marines Protégées. La mer Méditerranée compte plus d'une centaine d'aires marines protégées (AMP) qui doivent assurer le maintien des espèces exploitées sur l'ensemble du plateau continental. La connectivité des populations, assurée notamment par la dispersion des larves en fonctions des courants, est un élément essentiel de l'efficacité du réseau d'AMP. Dans une étude publiée dans Diversity and Distribution, des chercheurs de l'IRD, d'Aix-Marseille Université, de l'Université de Montpellier 2, du CNRS et de Météo-France montrent que le changement climatique affecterait le degré de connectivité des populations de poissons en Méditerranée (+2,8°C à la fin du 21e siècle). En particulier, la distance de dispersion des larves devrait diminuer de 10 % provoquant une réduction de 3 % des surfaces pêchées essaimées par des larves1 du réseau d'AMP. Ces résultats révèlent les impacts conjugués, physiques et biologiques, du changement climatique sur l'efficacité des réseaux d'AMP.

D'autres info : http://www2.cnrs.fr/presse/communique/3791.htm

(Info du 27/10/2014 - Pascal)


L'application DORIS sous Android est là ! Doris Android est un guide illustré des espèces subaquatiques de France métropolitaine et d'outre-mer pouvant être emmené "presque" partout. Il apporte une aide à l'identification et à l'observation des espèces marines et d'eau douce pour profiter au mieux de vos plongées ou de vos balades.  L'application peut fonctionner en mode connecté (pour minimiser l'espace disque occupé) mais peut aussi fonctionner hors ligne après avoir téléchargé toutes les photos de votre choix. Elle peux ainsi être emmenée en voyage ou en bateau et être fonctionnelle même sans réseau. Le guide offre plusieurs modes de recherches : textuel, par zone géographique, par espèce ... Il présente les espèces avec des fiches détaillées et des photos issues du site DORIS (http://doris.ffessm.fr) de la Fédération Française d’Études et de Sports Sous-Marins et sa commission Environnement et biologie subaquatiques.

Infos :

http://doris.ffessm.fr/forum_detail.asp?forum_numero=12167
http://www.ffessm.fr/actualites_detail.asp?actu_numero=7103

(Info du 01/06/2014 - Eric)


L'Antiseiche revient !  En 6 ans, Evelyne Boulanger avait créé 61 épisodes de sa célèbre "Antiseiche", recueil mensuel de nouvelles bio. Cette feuille a depuis longtemps dépassé les limites de son département d'origine, les Yvelines. Depuis le retrait d'Evelyne, après son remarquable travail, de nouveaux rédacteurs ont repris le flambeau (Cathy Lallet, Sylvie Drony, Déborah Throo et Eric Nozerac) et ont lancé depuis janvier dernier "la Nouvelle Antiseiche" dont les trois premiers numéros sont en ligne sur ce site, dans la rubrique "Librairie des Documents", à la suite de tous les premiers numéros, triés par année. Belle compilation de news qui sentent bon la bio !  Lien vers les nouveaux numéros : cliquer ici.

Le numéro #66 de mai 2014 est à télécharger ICI.

(Info du 01/06/2014 - Eric et CREBS IdF Picardie)


L'Indonésie crée un grand sanctuaire pour la raie manta.  Jakarta (AFP) - L'Indonésie a officiellement créé vendredi le plus vaste sanctuaire du monde pour la raie manta, une réserve destinée à protéger ce fascinant mais fragile animal, victime de la surpêche, et promouvoir l'éco-tourisme dans l'archipel. La nouvelle législation assure une protection de la créature dans toutes les eaux côtières de l'Indonésie, le plus grand pays d'Asie du Sud-Est, autrefois paradis des pêcheurs de raies et de requins.

Le sanctuaire couvre près de 6 millions de mètres carrés autour du littoral indonésien composé de plus de 17.000 îles. L'ONG de défense des animaux Conservation International a salué une décision "audacieuse". Un récent rapport a montré qu'un seul spécimen de raie manta génère un million de dollars de revenus du tourisme de sa naissance à sa mort, alors qu'une raie tuée pour sa chair ne rapporte que de 40 à 500 dollars, rappelle l'organisation. De nombreux touristes étrangers affluent chaque année en Indonésie pour pratiquer la plongée sous-marine dans des eaux à la biodiversité parmi les plus riches au monde.

"L'Indonésie aujourd'hui est la deuxième destination touristique au monde pour la raie manta avec un chiffre d'affaires estimé à 15 millions de dollars", selon Agus Dermawan, un haut responsable du ministère des Affaires maritimes et de la pêche. Pourvues d'immenses nageoires en forme d'aile, les raies manta peuvent atteindre 7,5 mètres d'envergure. Leur population locale décline vertigineusement à cause de la consommation des Chinois qui utilisent notamment leurs branchies dans la médecine traditionnelle. L'Indonésie rejoint d'autres pays comme l'Equateur, les Philippines, la Nouvelle-Zélande et le Mexique qui ont déjà pris des mesures de conservation semblables. Les deux espèces de raie manta (manta alfredi et manta birostris), dont les populations déclinent, sont inscrites sur la liste rouge des espèces vulnérables établie par l'UICN, l'Union internationale pour la conservation de la nature.

(Info du 04/03/2014 - AFP, 21/02/14 - Sam Reeves)


L'Aquarium Tropical de la Porte Dorée à Paris organise du 7 janvier au 18 mai 2014 une exposition photos et vidéo sur les coquillages et crustacés. Les documents ont été extraits des résultats de l'expédition menée en 2012-2013 par le MNHN, ProNatura et l'IRD en Papouasie-Nouvelle Guinée. L'expo s'intitule "Regard naturaliste sur la biodiversité".

Plus de renseignements sur le communiqué de presse émis par l'Aquarium.

(Info du 16/02/2014 - P. Lépine)


Rejoignez la communauté BioObs. BioObs est un outil mis à la disposition de  tous les plongeurs, il s’adresse à celles et ceux qui veulent :

  • Identifier les espèces rencontrées au cours d’une plongée.
  • Constituer un relevé de leurs observations sur une ou plusieurs plongées.
  • Visualiser leur carnet de plongée naturaliste.
  • Contribuer à une démarche scientifique d’inventaire des espèces.
  • Connaître l’ère de répartition de chaque espèce.
  • S’informer des espèces observables selon les différents sites.

BioObs accompagne les évolutions de la pratique des plongeurs. Il permet de répondre aux attentes de ceux qui veulent en savoir plus sur le milieu naturel dans lequel ils évoluent. Dans sa prochaine évolution BioObs permettra à chacun, autonome ou guide de palanquée, de préparer la plongée en se renseignant sur les espèces observables dans sa zone de plongée.

BioObs s’inscrit dans une démarche de formation, personnelle ou collective. Son fonctionnement repose sur le lien entre la connaissance des espèces et les observations faites sur le terrain. L’outil articule son fonctionnement avec le site de Doris et bénéficie de la qualité des textes et photos de description des espèces.

BioObs est un outil de sciences participatives. Chacune de vos observations est transmise au M.N.H.N (Muséum National d’Histoire Naturelle) et alimente l’inventaire national des espèces

BioObs est un support interactif, il vous permet d’observer et de partager, de recevoir et de donner. Il est facile d’accès et d’utilisation, et vous pouvez rejoindre la communauté des utilisateurs de BioObs en allant sur le site www.bioobs.fr

Vous trouverez aussi des informations sur les sciences participatives dans la présentation faite lors de la journée de formation des cadres bio de la région du 17 mars 2013, en cliquant ci-dessous.

http://www.bio-ffessm-cif.fr/index.php?option=com_phocadownload&view=file&id=128:les-sciences-participatives-2013&Itemid=21

(Info du 16/02/2014 - Commission Bio régionale)


Biolave : à la découverte des fonds marins réunionnais. La biodiversité marine de La Réunion sera à l’honneur à l’aquarium de la Porte Dorée, à Paris du 6 juin au 21 décembre au 293. "Biolave" est une exposition inédite, fruit de deux années de recherche dans les eaux de Sainte-Rose dans le sud-est de l’île. Lors de la dernière éruption volcanique, un phénomène inattendu a permis aux scientifiques de découvrir près de 1 300 nouvelles espèces vivant dans les abysses.

Exposition "Biolave" - www.aquarium-portedoree.fr   /  Plus d'informations sur : www.arvam.com

(Info du 28/05/2013 - P. Lépine)


REQUINS Au-delà du malentendu. Les Mercredis de l’Institut océanographique «Maison des océans».  Nouveau programme de conférences grand public à 19h30 dans le Grand Amphithéâtre 195, rue Saint-Jacques 75005 Paris. Entrée libre et gratuite.

Télécharger le document (format pdf)

(Info du 03/04/2013 - P. Lépine)


Sciences participatives. Vous pouvez participer à l'inventaire de la Faune et de la Flore de nos côtes en alimentant de vos observations aquatiques, le Muséum d'Histoire Naturelle. Une application permet de renseigner vos observations qui seront transmises au MNHN et de vous constituer un  carnet de plongée naturaliste.  Cette base de données s’appuie sur les textes et les photos de notre site FFESSM DORIS,  partenaire du MNHN. Ce qui garantit un très bon niveau de fiabilité des informations fournies aux plongeurs. Le plongeur pourra ainsi découvrir les sciences participatives en  contribuant à l’inventaire et/ou aux protocoles suivant :

  • Inventaire sur 4 zones (Méditerranée, Eau Douce, Atlantique et Manche & mer du nord)
  • Protocole « Benthos » de Cybelle Méditerranée – à venir très prochainement : actuellement en test
  • Protocoles « Suivi des poissons côtiers » de Cybelle Méditerranée – à venir très prochainement
  • Protocoles « Suivi en pleine eau » de Cybelle Méditerranée – à venir très prochainement.

Pour toutes les espèces de la base de données (environ 780 espèces, et environ 13 000 relevés à ce jour), le plongeur pourra afficher une carte interactive de la distribution.

Toutes les informations sur le site de la CNEBS : http://biologie.ffessm.fr.

(Info du 17/03/2013 - Pascal L.)


Manuel à l'usage des guides de palanquée :

Télécharger le document (format pdf)


(Info du 02/01/2013 - P. Lépine)


Bientôt l'équivalent de google street view en sous marin ?  « Google Street View » nous permet déjà de naviguer virtuellement dans les rues de villes et de villages. Avec le projet scientifique baptisé « Catlin Seaview Survey », tout un chacun pourra, depuis son ordinateur, naviguer dans les eaux du Pacifique à la découverte du plus grand récif corallien du monde. Au large du Queensland, en Australie, la grande barrière de corail s’étend sur plus de 2 500 kilomètres.

Les images seront diffusées au fur et à mesure de l’avancée du projet.  Une caméra immergée diffuse une vue à 360°, une véritable prouesse technique réalisée par « Underwater Earth ».

 
(Info du 2/03/2012 - R. Boisard)

Des limaces de rêve ou Opistobranches de Méditerranée.  Un ouvrage collectif à saluer. Coécrit et illustré par Sandrine Bielecki, Gilles Cavignaux, Jean Michel Crouzet et Sylvie Grall. Après quelques généralités sur les Opistobranches, les classes sont présentées et illustrées. Les identifications sont justes et actualisées. Les photos sont superbes. Enfin un livre fiable et facile à transporter !!!

Livre de 250 page , auto édité par Sandrine Bielecki.

Pour en savoir +, visitez le site http://www.deslimacesdereve.com

(Info du 13/11/11 - P. Lépine)


Classification des poissons. Vous trouverez ci-joint le lien pour charger les septième et cinquième versions Pdf d'un projet d'ouvrages sur la diversité, l’identification et la classification des poissons (Actinoptérygiens et Chondrichtyens) d'Atlantique Nord-est, de Méditerranée et des zones limitrophes. Ces nouvelles versions incluent 525 espèces appartenant à 162 familles.

Ces versions Pdf sont disponibles sur le site Internet suivant : http://iccanam.mnhn.fr . Elles peuvent ainsi être utilisées comme références bibliographiques.

(Info du 18/06/11 - P. Lépine)


Guide développement durable FFESSM.  La FFESSM publie un guide afin «d'aider clubs et licenciés à se situer et à s'investir pour le développement durable dans une plongée responsable ». Le guide est disponible en téléchargement sur www.ffessm.fr.

Ce guide se veut utile à chaque échelon fédéral, qu'il soit individuel, club, département ou région. Il a pour vocation d'aider clubs et licenciés à se situer et à s'investir pour le développement durable dans une plongée responsable. Il permettra de mieux faire connaître nos actions et notre savoir-faire fédéral.

(Info du 18/06/11 - P. Lépine)



Les espèces protégées et en danger. Pour vos plongées à Marseille, sachez que certaines espèces que vous pourrez avoir la chance de rencontrer sont protégées ou en danger. Tout comme les herbiers de posidonies qui se font de plus en plus rares, éponges commerciales, corail rouge, dattes de mer, grandes nacres, porcelaines, grandes cigales de mer, hippocampes, tortues caouanne, phoques moine et cétacés sont autant d'espèces marines en danger que le hasard ou la chance peuvent vous faire croiser.
 
Pour plus de renseignements, télécharger la brochure "Les espèces protégées et en danger" éditée par l'Office de la mer en cliquant ici (pdf 4,52Mo).

Pour en savoir plus, visitez le site officedelamer.com

(Info du 10/04/11 - R. Boisard)


Biologie sous-marine - Le plancton. Christian SARDET, chercheur au CNRS et membre de l'expédition TARA, nous propose un superbe (et très pédagogique) site sur le plancton.

A déguster sur http://www.planktonchronicles.org/fr/projet

(Info du 4/03/11 - P. Lépine)


Biologie sous-marine - Arbre de filiation. Le collège des instructeurs a publié une nouvelle version de l'arbre de classification, que nous appelons maintenant "arbre de filiation".

Trois versions différentes sont diffusées :

  • complète avec des éléments caractéristiques ;
  • sans les éléments caractéristiques ; mais avec les noms des groupes ;
  • seulement avec les logos.
Cet arbre de filiation remplace l'ancien arbre phylogénique.

Téléchargement sur le site de Commission Nationale --> CNEBS.

(Info du 27/02/11 - P. Lépine)


Pour les amateurs de crustacés tropicaux - Guide téléchargeable gratuitement. Pour les amateurs de crustacés tropicaux, je me permets de mentionner la parution de ce guide de terrain (français/anglais) . Poupin J. & M. Juncker, 2010 – Guide des crustacés décapodes du Pacifique Sud - A guide to the decapod crustaceans of the South Pacific. Edition CRISP et CPS, Nouméa, Nouvelle-Calédonie, 320 pp., 366 photos.

Ce projet pour l'étude et la conservation du milieu corallien est soutenu et édité conjointement par le CRISP et la CPS de Nouméa. Il comprend une distribution gratuite du livre dans la zone du Pacifique Sud, a destination des organismes gestionnaires du milieu corallien (Services des pêches, Universités, Parc marins ...) et la possibilité pour tout le monde de télécharger gratuitement l'ouvrage sur Internet (11 Mo) sur le site de l'Ecole Navale.

Contact : biologie@aquagazel.org

 

(Info du 12/09/10 -Biosub)

 

AQUaGazEl Online

Envoyez un courrier électronique à webmaster@aquagazel.org pour toutes questions ou remarques concernant ce site Web. Copyright 2000-2015